Accessibility

Font size

Filters

Highlight

Colour

Zoom

Les Marches de la Méditerranée (Mediterranean Steps)


Les Marches de la méditerranée est un petit sentier, parfois abrupt, et à certains endroits vraiment difficile, il n’est vraiment pas conseillé aux personnes ayant le vertige. Le meilleur moment pour le parcourir est tôt dans la matinée. Cependant, pendant les mois d’été, une promenade dans la soirée sera d’autant plus agréable avec un peu d’ombre. L’endroit est vraiment plaisant au printemps, saison durant laquelle il est possible de contempler une intéressante et très belle variété de fleurs. Les marches de la Méditerranée emmènent le marcheur de la Porte des Juifs (Jews’Gate) au sud de la Réserve Naturelle à 180 m au-dessus du niveau de la mer, jusqu’à la Batteri O’Hara (Battery O’Hara’s) à 419 m, près du sommet du Rocher.

Le sentier s'étend principalement le long du côté est du Rocher, une zone composée essentiellement de falaises et de maquis bas méditerranéen. La promenade commence à côté du cimetière de la Porte des Juifs (Jew's Gate Cemetery) et va vers le sud à travers un maquis dense, qui s'ouvre progressivement pour ainsi dévoiler au promeneur une vue spectaculaire sur l'Afrique du Nord et le Détroit. Nous continuerons ensuite la promenade sur un chemin étroit qui borde les falaises où l’on pourra apprécier le silence et la sérénité que ce chemin offre. Souvent, seuls les cris des goélands leucophées sont entendus. Continuant vers le nord le long de ce chemin après les marches menant vers le haut, nous commençons à monter un escalier raide qui mène aux grottes jumelles en poil de chèvre - il est étonnant de considérer que ces grottes étaient autrefois au niveau de la mer! Les fouilles et les travaux de recherche indiquent que les peuples préhistoriques vivaient autrefois sur le rocher et habitaient plusieurs de nos grottes, y compris celles trouvées sur les marches de la Méditerranée, qui sont inscrites au patrimoine mondial de l'UNESCO. Si nous continuons à monter, nous atteignons un bâtiment qui a été construit par les militaires pendant la Seconde Guerre mondiale. C’est ici que nous terminons le premier tronçon de marches et nous empruntons ensuite un chemin qui nous mène, en passant par un petit tunnel, aux fortifications de la Seconde Guerre mondiale.

Nous arrivons maintenant à une plate-forme qui offre au visiteur une vue unique vers le nord. Le chemin serpente vers le haut et commence à devenir plus raide. En levant les yeux vers le sommet du Rocher, nous pouvons maintenant voir l'escalier en zigzag qui épouse la falaise et qui nous mène à la fin de la promenade. Nous trouvons ici un autre ensemble de fortifications de la Seconde Guerre Mondiale. En suivant la piste, le promeneur arrive aux pieds de la falaise, où la dernière marche oblige le visiteur à faire un dernier effort pour atteindre le sommet.

A mi-chemin des marches, nous trouvons la Grotte de l’Araignée (Spider Cave), une petite grotte qui a été utilisée pendant la Seconde Guerre mondiale. Au sommet, au sud, se trouvent les batteries de Lord Airet et d’O’Hara (Airey’s and O’Hara’s Batteries) deux canons de 9,2 puces dominent ces lieux depuis qu’ils ont été placés là durant la Seconde Guerre Mondiale. Le Régiment Royal de Gibraltar (Gibraltar Royal Regiment) a tiré pour la dernière fois en 1972. La visite se termine ici, le visiteur peut revenir sur ses pas ou bien, de préférence, suivre le chemin jusqu'à la grotte Saint Michael ou vers le nord, en direction de l'Arche du prince Philippe (Prince Philip’s Arch).

HORAIRES D’OUVERTURE

Lun-Dim
09:30 - 18:15

Découvrez autres attractions dans la région