Accessibility

Font size

Filters

Highlight

Colour

Zoom

Visites de l’Ensemble des Grottes de Gorham, Patrimoine Mondial


L’ensemble des Grottes de Gorham est le nom donné à la zone qui couvre les 28 hectares à l’est de Gibraltar, depuis le niveau de la mer jusqu’au sommet du Rocher. En juillet 2016, le site a été classé par l‘UNESCO Patrimoine Mondial, comme témoignage exceptionnel de l’occupation, des traditions culturelles et de la culture matérielle de l’homme de Néanderthal et des populations des Temps Modernes sur une période de plus de 120 000 ans. Ce surprenant ensemble de grottes au niveau de la mer contient des vestiges archéologiques qui apportent une preuve de l’occupation humaine néandertalienne et moderne de Gibraltar, tout comme le paysage et les espèces naturelles qui aident à présenter les ressources naturelles et le contexte environnemental de la vie néandertalienne. La Réserve Naturelle de Gibraltar fait partie de la zone tampon du patrimoine mondial et, ensemble, elles représentent plus de 40% du territoire de Gibraltar.

Gibraltar a une union de longue date avec les Néandertaliens. Le premier crâne entier a été trouvé et présenté à la Société Scientifique de Gibraltar (Gibraltar Scientific Society) par le Lieutenant Edmund Flint de l’Artillerie Royale (Royal Artillery) en 1848 ; huit ans avant les célèbres restes trouvés dans la Vallée de Neander près de Düsseldorf en Allemagne, qui donne son nom à ce peuple. Un deuxième crane : l’Enfant de la Tour du Diable (the Devil’s Tower Child) a été trouvé à Gibraltar en 1926.

L’ensemble des Grottes de Gorham est d’une importance majeure dans la compréhension de toute l’histoire de l’évolution humaine et de son adaptation. Les grottes de Gorham et de Vanguard ont été fouillées archéologiquement au cours des 26 dernières années, et les résultats ont montré que Gibraltar était la dernière demeure des Néandertaliens il y a près de 32 000 ans. Un projet de recherche internationale et multidisciplinaire a révélé l’importance vitale du site pour notre compréhension de la conjoncture critique de l’évolution humaine et des Néandertaliens en particulier. Il y a dorénavant une mine d’informations sur où et comment les Néandertaliens et les premiers humains modernes vivaient et se comportaient, quelles plantes, oiseaux et animaux ils connaissaient et mangeaient, la manière dont ils ont acquis des matériaux pour leurs outils et comment était leur environnement. Il y a des preuves de leur comportement social complexe, de leurs habits et d’éléments uniques, y compris une gravure sur pierre sculptée par les Néandertaliens dans la Grotte de Gorham, ce qui indique leur capacité de pensée abstraite.

 

Balcon del lugar del Patrimonio Mundial de la UNESCO
Sito Web Oficial de UNESCO

Découvrez autres attractions dans la région